dimanche 14 juin 2015

هذا ما قاله بنكيران عن فيلم الزين اللي فيك


السلام عليكم 

أولا وقبل كل شيئ، بغيت نشكر حزب العدالة والتنمية على مبادرة لقاء شباب من الويب المغربي مع رئيس الحكومة عبد الإلاه بنكيران ووزير الإتصال مصطفى الخلفي، الهدف من اللقاء هو فتح حوار مع أشخاص نشيطين على مواقع التواصل الإجتماعي واللي كان عندهوم بزاف ديال الأسئلة وعندهوم بزاف ديال الأصدقاء في العالم الإفتراضي اللي بدورهم عندهوم أسئلة أخرى ( أنا شخصيا تلقيت العديد من الرسائل والإتصالات من طرف بعض الأصدقاء اللي بغاو يطرحوا أسئلة على رئيس الحكومة ) 

اللقاء مع رئيس الحكومة دام 4  ساعات، الساعة الأولى كانت لرئيس الحكومة والبقية كانت لأسئلة المدعوين، بنكيران شارك معنا بزاف ديال أفكار والمشاكل اللي كيواجهها كل يوم في مهمته، نقراو بعض المقتطفات مما قاله السي بنكيران : 

- بنكيران بدا بقول :  وككان عندي الوقت نحكيليكوم حياتي كاملة ولكن
je ne pense pas que ça va trop vous intéresser

من بعد تكلم عن البرامج التلفزية وقال أنا مبقيتش كنشوف البرامج السياسية 
Car ils disent du n'importe quoi
قال أيضا : أنا عندي القناعة أن هذه البلد، بلد مبارك وأعشق تاريخ المغرب والجغرافيا معنديش معاها بزاف 

وقال أنه في المغرب هناك نوعين من الأشخاص :

1- صحاب les principes 
2- صحاب les privilèges 
وأنه حاليا صحاب les privilèges  نقصو بزاف 

ومن بين الحوايج اللي بنكيران فرحان بها : 
- توقيف التوظيف المباشر 
- الإقتطاعات للموظفين اللي كانو كيديرو الإضراب 

وقال  on est un peuple qui avance 

وأن المغرب خصو اللي يضحي 
Un peuple comme nous doit beaucoup travailler
وقال  : J'ai mes défauts
هادشي اللي عطا الله 

وقال أن لقب بنزيدان اللي كان عندو, نقص بزاف وحتى بعض الشعارات " حكومة الله كريم، لا صحة لا تعليم " 

وأضاف أنه المغرب ماشي دولة ديموقراطية 100%
المغرب ماشي دولة ديكتاتورية 100%
المغرب ماشي دولة مصداقية 100%
المغرب ماشي دولة منحرفة 100%

وختم كلامه بقول : 

Restez vous même, Adoptez votre pays pas le gouvernement.

ملاحظاتي : 

- بنكيران مجاوبش على بعض الأسئلة بشكل مباشر، تكلم على المشاكل أكثر من الحلول، وقال أن أصل كل المشاكل هي العقلية المغربية 

- بنكيران تكلم بزاف عن أهمية علاقته بالملك اللي هو الرئيس الفعلي للبلاد

- لم يعلق بنكيران عن فيلم عيوش لكن وزير الإتصال قال أنه تم رفض دعم الفيلم مرتين من طرف المركز السينمائي المغربي، الخلفي لم يشاهد الفيلم لكنه توصل بتقرير من طرف CCM واتخذ قرار منع الفيلم لما يتضمنه من مشاهد مخلة بالحياء وأنه يعتبر فيلم ضعيف فنيا وهو (Film x) .

- أعتقد أن ما قام به حزب العدالة والتنمية مبادرة جيدة، وأتمنى أن تقوم الأحزاب الأخرى بمجهودات فيما يتعلق بالتواصل الإجتماعي نظرا للدور الكبير الذي تلعبه.

- الرياضة الأكثر شعبية في المغرب هي رياضة الكريتيك للأسف، ماشي مشكل الواحد ينتقد ولكن في التالي يسول راسو ويقول شنو  قدمت أنا لهذا البلد وهل أعتبر قيمة مضافة ومفيدة ؟ 

وشكرا 

jeudi 12 mars 2015

لاش كتصلاح السينما ؟



هاد النهار مشيت لأول مرة لسينما بوجلود في المدينة القديمة لفاس لمشاهدة واحد الفيلم مقترح من طرف المعهد الفرنسي، هاد السينما كانت منسية ومقفلة هادي سنوات عديدة حتى جاو الفرنسيين وقاموا بعرض فيلم رائع سميتو " بابا عزيز" كيتحدث على السفر وسط الصحراء. 


المشكل هو السلوك ديال بعض الحاضرين اللي جاو لأي هدف إلا يتفرجوا في الفيلم، أنا مفهمتش كيفاش واحد كياكل الزريعة (بصوت مرتفع) ويلوح في الأرض، كيفاش واحد جالس في وسط القاعة ويبصق (بصوت مرتفع أيضا) في الأرض، الدارري الصغار كيدخلو ويخرجوا بحال اللي راهوم في برج فاس . 
شيئ مؤلم أن السينما في المغرب مبقاتش بحال شحال هادي، شيئ مؤلم تكون غادي في الرباط وفاس وخصوصا في الدارالبيضاء وتلقى العديد من قاعات السينما مسدودين ومكرفصين ( عايشين فيهوم القطوط) . 

السينما أو الأفلام في نظري تقدر تلعب دور كبير في حياة أي شخص وتقدر تغير النظرة ديالو على الكثير من الأشياء بطريقة سلبية أو إيجابية، أنا شخصيا أعشق السينما ومشاهدة الأفلام على الشاشة الكبيرة عوض الحاسوب، مكاينش فيلم خايب أو فيلم زوين، أي عمل يجب احترامه واحترام الأهداف ديالو. 
مثال آخر علاش الدول الكبرى تهتم بالسينما وكتستعملها من أجل الترويج للثقافة، المعهد اللغوي الأمريكي في فاس،يقوم بعرض فيلم كل يوم جمعة في العشية مع حوار بالغة الإنجليزية على الفيلم وشنو فهمنا منو ونناقش أيضا الهدف ديال المخرج بحضور واحد الأستاذ أمريكي خبير في السينما. 

شنو بغيت نوصل فهاد السطور هو أننا عوض منتسناو المراكز اللغوية الأمريكية والفرنسية والإسبانية إلخ باش يقوموا بهاد المبادرات، علاش الجمعيات والنوادي اللي في المدرسة أو الجامعات ميفكروش ويديرو عرض أفلام ويكون نقاش جدي ومفيد وكلشي يستافد. 

اللي عندو أفكار، يشاركها معانا ... 

وشكرا 

هادشي كتبتوا فهاد التليفون من نوع لوميا 925
( الإشهار بليز) 



mardi 19 août 2014

Rien ne développe l'intelligence comme les voyages



Le grand écrivain français Émile Zola l’a dit, d’autres écrivains ont dit aussi que les voyages forment l'homme et c’est l'essence de l'intelligence, ma citation préférée reste celle là « Voyager, c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme. » Marc Tiercelin.

Voyager pour moi, c’est apprendre, méditer, voir, observer, toucher, s’aventurer, explorer, s’amuser, rencontrer de nouvelles personnes et partager.

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de partager avec vous un voyage qui m’a beaucoup marqué, un voyage qui n’est pas comme les autres, un voyage plein de positivité, de nouvelles informations, de partages et de beaucoup beaucoup de sagesse.

J’ai appris de ce voyage que je ne dois jamais abandonner ou jeter l’éponge malgré les problèmes et les difficultés, j’ai appris au cours de ce voyage que je peux trouver une solution à n’importe quel obstacle que je peux rencontrer dans ma vie, j’ai appris aussi à travers ce voyage la vrai définition du Bonheur et le vivre heureux.

Moi et M.Kaml Maktoum
Durant ce voyage, j’étais vraiment impressionné par une personne qui a vécu une vie qui n’est pas facile, une vie pleine de difficultés et de morosités mais avec le courage, la soif d’apprendre, de découvrir et la persévérance, cette personne actuellement est en train de réaliser ses rêves, en train d’inspirer des milliers et des milliers de personnes à travers ses livres, ses conférences et ses voyages nommés « Voyages Coaching ». 

Ce grand monsieur est mon maitre M. Kamal Maktoum .

Le voyage où j’ai eu l’honneur d’y participer est celui de Merzouga qui est un petit village saharien situé dans le sud-est du Maroc, le voyage a commencé de Rabat, puis Casa - Kasbat Ait Benhaddou - Ouarzazate - Kalaat M'gouna - les Gorges de Toudra - les Dunes de Merzouga - Rissani - Errfoud – Azrou .

Je vous laisse avec quelques photos de ce voyage inoubliable : 







































Je tiens à remercier M. Kamal et toute l'équipe formidable de Voyages coaching pour la qualité de l'organisation des voyages que vous faites et je vous souhaite une très bonne continuation.

Enfin j'invite les lecteurs de ce blog à visiter la page Facebook de Voyages Coaching pour découvrir leurs différents voyages à forte valeur ajoutée .



mercredi 26 mars 2014

Great moments with Nokia Lumia 920


A great welcome to all my friends on social media, I want to share with you today some trips that I have done lately, from my city Fez to Tunis and then Algiers, all these photos was taken by Nokia Lumia 920 (PureView technology with Carl Zeiss lens captures blur-free videos even if the camera's shaking or in low light. Thanks to its Optical Image Stabilisation) .

This is the great old Medina in Fez near clock café


This is Madrassa bouanania Mosque




I consider this mint tea as the best one in the World ( café Leglali in Fez)



Before traveling to Tunis, I took with me this great Wireless Charger ( energy-efficient wireless chargers come in all shapes, sizes and colours, so you can pick one to match your phone ) 



Once I arrived to the airport of Tunis to participate at a workshop called "Social media for youth participation", I met the great Moroccan traveler Laila Ghandi ( it's the front camera of Nokia Lumia 920 Front camera 1.3-MP, 1280×1024 pixels, 720p video capture )
 

Tunisian tea


The same (I was asking about the wifi everytime)




The swiminig pool of the Hotel



Some participants coming form many countries all over the world



This is Soussa city in Tunisia




With my freind Raju from Romania 
Algiers airport


with an algerian friend at Techcamp Algeria


minutes before my speech 


With my friend Rached who has a Nokia lumia too


jeudi 7 février 2013

لا تحكم على الكتاب من غلافه 1/2



السلام عليكم, سعيد جدا بكتابة أول مقالة لي باللغة العربية, فمباشرة بعد كتابة هذه المعلومة فالفيسبوك تلقيت رسالة خاصة فيها ما يلي :

مرحبا عزيزي إسماعيل، أرجو أنك بصحة طيبة، راقتني فكرة كتابتك لمقال باللغة العربية، أشجعك جدا على ذلك، لأن اللغة الوحيدة التي يمكنك من خلالها الانتشار بين الشباب المغاربة، هي اللغة العربية ..
إن أحببت، عندما تنهي مقالك، قبل أن تنشره، أرسله لي، لأدققه لغويا، خوك راه مخالط شوية مع العربية .

فقط للتوضيح المقالة ستكون باللغة العربية والدارجة المغربية أيضا, شكرا على تفهمكم .
قمت مؤخرا بشراء كتاب أثارني جدا عنوانه : إعمل أقل تنجح أكثر (الكسل هو سر النجاح), مباشرة بعد ذلك قمت بإخراج هاتفي الذكي (هدا واحد لتليفون اربحتو فواحد المسابقة باش متقولوش هاد السيد كيفوح علينا) وقمت بأخذ صورة له وضعتها على حسابي فالفيسبوك, مباشرة بعد ذلك شرعت في قراءة غلاف الكتاب :
-لا تعمل أكثر من 3 إلى 4 ساعات يوميا
-لا تدع العمل يحرمك من أوقات الفراغ الممتعة
-انس موضوع الأوقات والضمانات وركز على الفرص
-لا تقم بعمل لا تحبه
في هذا الكتاب .... ايرني زيلسنكي يمسك مفاتيح النجاة الحقيقية :
-تستطيع أن تكون كسولا وتنجح
-نعم للكسل ...لكن بالطريقة الذكية
بعد قراءة الغلاف, ازداد إعجابي بالكاتب والكتاب فقمت بقراءة بعض المقتطفات منه,الكتاب في االحقيقة مليئ بالأمثلة والقصص والأقوال لأناس غيروا التاريخ وكانوا قيمة مضافة كبيرة للمجتمع الذي عاشوا فيه, بالتالي قمت بشراء هذا الكتاب لألتهمه (يعني كنت كنقراه بتركيز وتمعن مشي كليتو ) في نهاية عطلة الأسبوع .

بعد ساعة تقريبا من شراء الكتاب, عدت الى الفيسبوك لقراءة تعليقات أصدقائي فيما يخص عنوان الكتاب, جل التعليقات كانت سلبية فيما يخص اسم الكتاب, وهنا أود الإشارة إلى شيء مهم هو أنه كيف لنا أن نحكم على كتاب لم نقرأه بعد والحكم سلبا أو إيجابيا على فيلم لم تتم مشاهدته (البارح كتبت فالفايس ديالي (بزاف د الأفلام تتلقى انتقادات لاذعة وقاسية من الجمهور اللي هو براسو مازال مشاف الفيلم، هذا الجمهور يستحق كأس أفريقيا والعالم في رياضة الكريتيك)
المهم منطولش عليكوم فأول مقالة بالعربية, غدا ان شاء الله التتمة عن ماذا استفدته من الكتاب وهل كان فعلا كتابا هاما أو فقط كتاب تجاري بدون هدف .
إلى الغد 

mercredi 30 janvier 2013

Interview avec la Blogueuse Oumleila 2/2


Ismail : Vous avez présenté une conférence lors du Tedxencg à tanger, vous avez parlé de quoi ?

Oumleila : Ma participation au TEDxENCGT était au mois de mars ou on rend hommage à la femme en général, j'étais honorée de présenter la femme marocaine dans le domaine numérique. 
Dans cette conférence, j'ai parlé de mon expérience dans le blogging, de ma passion pour l'écriture, les circonstances de la création de mon blog. Lors de mon intervention j'ai incité les parents à découvrir eux aussi ce monde numérique comme une approche vis à vis à leurs enfants pour mieux les comprendre et mieux communiquer avec eux, ce partage leur évitera d'entrer en conflit de génération au moins. 
L'évènement à Tanger était d'une grande richesse puisque les organisateurs- que je remercie- ils ont fait un grand effort dans leurs choix de regrouper de remarquables intervenants du web marocain afin de construire ensemble le Maroc digital et développer notre économie numérique.


Ismail : À votre avis pourquoi y a peu de marocaines qui ont des blogs ?
Oumleila : Le phénomène des blogs bien qu'il a commencé en 2004 au Maroc comme partout ailleurs, il demeure un outil de communication que peu de gens connaissent. Mais d'après les premiers blogueurs marocains comme Larbi par exemple confirmait que la femme marocaine blogue plus que l'homme. Alors que dernièrement on est impressionné par le grands nombre que MWA nous révèle 9190 blogueurs qui participent contre 360 blogueuses, mais d'après moi la présence féminine dans le blogging est dans la qualité dans ce qu'elle présente et non dans le nombre de blog qu'elle propose, la blogueuse marocaine laisse sa trace dans différentes langues et styles. Il suffit que la femme découvre ce monde numérique pour en devenir maitresse et ici je vous présente le témoignage de Mr Hmida dans l'un de ses commentaires sur mon blog : La blogoma féminine avait connu son heure de gloire il y a quelques années et la voir renaitre ne peut que réjouir un ancien bloggueur comme moi! Donc à travers cela j'invite la femme marocaine à franchir le pas pour me rejoindre et faire renaitre la blogoma d'aujourd'hui.


Ismail :Qui vous a inspiré dans votre vie, Et qui vous inspire lorsque vous écrivez un article ?
Oumleila : Mon père allah yrahmo était source de mon inspiration, il écrivait des poèmes, des récits en arabe dans un style très attirant, sans doute j'ai hérité cette passion, je lui dois beaucoup j'aurai voulu qu'il serait parmi les visiteurs de mon blog rien qu'une fois mais la vie hélas nous a séparée.
Pour écrire un article, tout peut m'inspirer: les larmes d'une femme, les cris d'un fou dans la rue, des mots injustes, des situations embarrassantes dont je suis témoigne: il m'arrive d'écrire dans la salle d'attente du médecin ou même dans un grand taxi; la nature, la mer m'évoquent beaucoup de choses mais le point commun de mes articles c'est le matin; je commence ma journée par une séance de marche matinale, j'adore l'avenue du jour, je le reçois avec le sourire et mon stylo noir.

Ismail : Je suis sur que vous aimez beaucoup la lecture, quel genre de livre vous lisez , et quel est le livre qui vous a beaucoup inspiré ?
Oumleila : Toute jeune j'aimais beaucoup lire, la lecture pour moi est une évasion c'est un voyage dans les mots, à travers mon père j'ai découvert la littérature arabe avec Najib Mahfoud, Youssef  Sbai et bien d'autres, mon premier cadeau à l'age de 14 ans je m'en souviens fut Graziella de Alphonse de Lamartine par une amie de la famille Mme Jamila qui m'a fait découvrir à travers ce roman la littérature française ainsi vient les grands romanciers qui m'ont beaucoup marqué comme Stendhal dans " Le rouge et le noir " , Gustave Flaubert dans " Madame Bovary " ou Henri Troyat de " les compagnons du coquelicot " , à présent je lis " Le rouge du tarbouche " de Abdellah Taia.

Ismail : A votre avis pourquoi les marocains lisent peu ?
Oumleila : C'est une réalité, les marocains lisent peu parce qu'il n'ont pas l'habitude de le faire, le reflexe de prendre un journal puis une revue surement le roman viendra aprés.la lecture qui malheureusement a connu un grand recule ces derniers temps au près de la nouvelle génération qui est séduite plutôt par l'image que les lignes. Les réseaux sociaux, l’internet le grand choix entre les chaînes télévisées ont influencé les jeunes d'aujourd'hui en cherchant l'information facile et le plaisir de se distraire au lieu de s’instruire. Nous sommes tous concernés par ce problème, il est aussi principalement le rôle des établissements scolaires pour refaire revivre l'habitude d'encourager la lecture en offrant des livres aux bons éléments et de créer une atmosphère de compétitive. Le rôle des parents est aussi important dans la mesure ou il doivent donner à l'enfant le goût pour la lecture dés son bas âge qui, une fois grand il prendra un livre ou un journal au métro,au train dans le bus ou dans un jardin .


Ismail : Qu’est ce que les blogueurs et les blogueuses marocains peuvent faire pour promouvoir la lecture au Maroc ?
Oumleila :Bien avant les blogueurs et les blogueuses se comptaient sur les doigts de la mains alors qu'aujourd'hui leurs nombre ne cesse d'accroitre, on estime quelque 25 000 blogs ou plus, les blogueurs marocains sont divers dans ce qu'ils partagent, leurs histoires personnelles, leurs expériences vécues, leurs statues sociales, tout cela se traduit dans la richesse des écrits et l'abondance des billets qui surement ne pouvaient que promouvoir la lecture chez nous et ce n'est pas par hazard que bien souvent j'incitais les jeunes à créer leur blog pour en faire une occupation d' un grand intérêt, et je suis si heureuse d'être derrière la création de deux blogs et d'un site commercial dont je suis la collaboratrice http://immo-appartement.com/
http://immo-appartement.com/


Ismail : Est ce que les blogueurs ont-ils un pouvoir ?
Oumleila : Au printemps arabe les blogueurs étaient des stars, leurs blogs ont contribué à libérer leurs paroles et les attentes des peuples, c'était une révolution sans précédent partout en Egypte, en Tunisie, en Lybie, au Yemen ...au Maroc on parlait du mouvement du 20 février. Bien que chaque blog à sa propre philosophie la blogoma demeure le cinquième pouvoir.


Ismail : Que pensez-vous de la faute grave commise par le journal de la vie éco qui a mis la photo d’une rencontre entre les blogueurs marocains dans un article sur les chômeurs ?
Oumleila : Effectivement, la vie éco a commis une grave faute on utilisant la photo de rencontre entre blogueurs marocains dans un article hors son contexte, on devrait pas autoriser non plus de le faire dans un journal papier, copier coller des photos récoltées sur internet à ma connaissance est interdit que l'on soit blogueur ou pas, on a tous un droit exécutif sur notre image, bien que la vie éco a retiré la photo sous la pression des intervenants, dans de tel cas porter une plainte me semblait un droit surtout que de remarquables blogueurs et blogueuses sont sujets de fierté comme tout. En France, le particulier peut porter plainte au pénal car la violation du droit à l'image est un délit. La loi punit d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euro d'amende. Au Maroc on est censé de protéger nos droits aussi.

samedi 26 janvier 2013

Interview avec la Blogueuse Oumleila 1/2



J'ai le plaisir de vous présenter cet Interview avec notre chère maman du web, Oumleila.


Ismail : Oumleila est votre nick name ou surnom , c’est quoi votre vrai nom ? 
Effectivement Oumleila est un surnom; j'ai une seule fille qui s'appelle Leila d'ou le nom de mon blog, et j'ai deux garçons Amine at Anass d'ou j'ai eu l'idée de mon nom sur facebook Amanass, comme vous voyez ma petite famille est mon monde à moi. Pour ne pas vous laisser trop attendre mon vrai nom est: El Alaoui El Mdaghri latifa Oumleila,

Ismail : vous êtes mariées et vous avez trois enfants, comment trouvez-vous le temps pour écrire et mettre vos articles en ligne ? 
A vrai dire ma responsabilité au sein de ma petite famille me prends beaucoup de temps bien que nos maisons ont connu un grand changements au niveau d'équipements, de meubles, d'électroménager...le style de vie que nous menons reste traditionnel chez la plupart; recevoir des invités à la dernière minute et parfois à une heure tardive la nuit, préparer des plats traditionnels qui nécessitent beaucoup de temps et d'efforts sont les contraintes dont souffrent plusieurs femmes marocaines.
http://oumlayla.blogspot.com/
En ce qui me concerne pour consacrer plus de temps à ma passion, il fallait un grand changement- qui coïncidait avec celui du printemps arabe- à mes habitudes, d'abord finir lgualssat dial ataye entre les copines et les voisines que d'ailleurs je tolérai peu, me déconnecter du monde extérieur qui me dérangeait, me faisait perdre mon temps dans swab. Mon bonheur à moi je le trouve entre les lignes qui relatent avec abondance mes pensées.

pour vivre en harmonie entre ma responsabilité de maman et ma passion du blogging je me lève tôt le matin car comme on dit : le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, ou encore the early bird catches the worm, souvent à travers ce que j'écris j'essaye de mobiliser les jeunes à être matinal pour ne pas céder aux caprices des réseaux sociaux qui perturbent leur sommeil par manque d'attention .




Ismail : L’année dernière vous étiez nominée pour avoir le prix de la meilleure blogueuse de l’année 2011 au maroc web awards, Parlez-nous de cette expérience ?
Maroc web Awards ne pouvait être qu'une belle expérience pour moi, en me nominant on récompense l'effort que je fournis en apprenant à maîtriser les petites techniques qui me manquaient. C'était l'occasion de rencontrer les internautes marocains, que le partenaire Buzzeff a reçu au before party au restaurant le Bond dans un cadre de convivialité et de plaisir partagé par tous. C’était surtout la révélation; pour la première fois on découvre le personnage d'Oumleila qui appartenait à la génération des parents des jeunes présents qui d'après ce que je partage sur mon blog ou sur mon FB m'ont pris pour une jeune or ils ne se sont pas trompés car je le suis dans l’âme et l'esprit. Certains admiraient mes écrits et m'ont proposé de les publier sur un book et qu'ils seraient les premiers à le procurer.
Coté méchant était aussi présent, un quelconque ne me cachait pas l'idée d'exiger l'age la prochaine fois, en dirait que le mérite à un visage et non un aboutissement, un épanouissement....Le mérite est aussi un droit qui ne se donne pas mais ça s'arrache au milieu des dreams killers que je ne cesse de croiser et d'ignorer sur le chemin de la vie.

On a beaucoup critiqué les résultats finals au MWA car c'est la popularité ou la communauté des participants aux réseaux sociaux qui ont tranché et non le contenu, c’est pour cela il conviendrai de penser à proposer un prix de jury à part égal à celui du public ainsi le mérite aura son dernier mot.


A SUIVRE .....